Le salon de Genève est une exposition grand publique. Le nombre de visiteurs annuel est de plus de 500'000 par ans, et il augmente chaque année. A l’inverse, pour la halle 7, historiquement le back round, l’exposition est celle des professionnelles de l’automobiles, les garagistes. On y trouve entre autres, des lifts, des démonte pneus, toute sorte d’outillage, des appareils de diagnostiques, des appareils de lavage, des produits de lavages, des pneus, des huiles, … des installations de traitement d’eau.

La différence essentielle entre le Salon de Genève, halle 7, et les salons professionnels, est la durée. La plupart des salons professionnels se déroulent du mardi au vendredi, soit 4 jours. Le salon ouvre entre 8h00 et 10h00 et ferme entre 16h00 et 18h00, soit environ 8h00 de durée. Dans le cas de Genève, avec les journées de presse, la durée totale est de 13 jours, dont 2 week-ends. Le salon ouvre entre 9h00 et 10h00 et ferme entre 19h00 et 20h00, soit environ 10h00. Et certaines années il y eut 2 nocturnes, jusqu’à 22h00. Le prix de l’exposition est une chose, avoir les ressources nécessaires pour assurer une si longue durée est une autre chose. Ainsi, le taux de participation pour les professionnels a chuté de plus de 50% en 10 ans. Conscients du problème, la direction de Palexpo et celle du Salon ont proposé de couper la halle 7 en 2 parties ; une exposition « classique », qui garderait les 13 jours, et une exposition « Pro », qui irait seulement jusqu’au premier lundi, soit 7 jours seulement. L’idéal aurait été du mardi au vendredi de la deuxième semaine, seulement, la majorité des exposants a préféré conserver la possibilité de participer aux prestigieuses journées de presse, dates à laquelle nombre de décideurs sont présents au Salon. DLK a participé à la version originale de 2002 à 2012. Forte de 8 personnes, elle a finalement renoncé à participer et n’a pas été présente des années 2013 à 2016. Par contre, DLK a répondu présent aux 2 éditions « Pro », en 2017 et en 2018. Il est bien entendu prévu de participer à l’édition de 2019.

La majorité des exposants présents sont des distributeurs. Le groupe que compte Technomag, ESA et Derendiger occupent une grosse partie de la surface. Une société comme DLK, qui propose à l’origine, des solutions de traitement d’eau résiduaire, bien qu’acteur incontournable, n’est évidemment pas le premier centre d’intérêt des garagistes. Aujourd’hui, DLK, en partenariat avec sa société sœur ozone.ch, propose des produits complémentaires, tel que le Sonozaire, qui permet le traitement des odeurs, entre autres dans les véhicules ainsi que des appareils de production d’eau purifiée pour les lavages.

A l’origine de DLK (1991), le FBR est le premier système de traitement biologique pour les effluents de lavage de véhicules. Ce système révolutionnaire, permet de traiter de manière efficace et écologique les hydrocarbures et les savons. Bien que demandant des frais d’investissement supérieurs à ceux des traditionnelles solutions chimiques, les frais d’exploitation sont très nettement inférieurs. Le bilan écologique du FBR est très avantageux. Aujourd’hui différents distributeurs travaillent avec une société allemande qui, certains le prétendrait, serait similaire. Ce serait une erreur de le croire. Le système FBR offre un rendement très élevée, le plus élevé du marché Suisse. En outre, c’est un produit Swiss Label.

 

FaLang translation system by Faboba

dlk_homeadress

DLK Technologies SA
Chemin des Aulnes 1
CH-2400 Le Locle

Tél : ++41 (0)32 930 50 50
Fax : ++41 (0)32 930 50 55

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

dlk_usine

++41 (0)31 961 22 44

horaires d'ouverture:
lundi-vendredi
8.00 - 17.30 heures