Par matières organiques, on entend :

  • Les huiles minérales,
  • Les tensio-actifs (savons, détergents),
  • Les alcools et les solvants,
  • Les graisses minérales,
  • Les paraffines,
  • Les molécules des composés entrant dans la fabrication de médicaments, insecticides,
  • Les huiles essentielles (parfum),
  • ...

Dans le cas présent, on ne s'intéresse qu'aux polluants difficilement biodégradables; qui ne sont pas traitables en station d'épuration communale (STEP).

Types de traitements adaptés aux effluents chargés en matière organique

Pour traiter ces effluents, cela dépend beaucoup des charges, des débits, du type de composés et des normes de rejet applicables.

  • Dans le cas où l'on cherche à garantir une norme de rejet en hydrocarbures (HCT) et pour les sociétés souhaitant limiter l'investissement, une solution est de travailler avec un système de traitement physico-chimique ("floculation"):
    • Les frais d'exploitation pour ce genre d'effluent avec un système physico-chimique sont considérables.
  • Dans le cas où l'on cherche à garantir une norme de rejet en hydrocarbures (HCT), une excellente solution est de travailler avec un système de traitement d'eau par ultrafiltration.
  • Si les effluents ne contiennent pas d'hydrocarbures et que le but est de garantir la norme de rejet en DCO (COT, COD), et que les volumes sont conséquents (à partir de 5 m3 par jour), une excellente solution est la nanofiltration.
    • S'il s'agit d'effluents faiblement chargés, le charbon actif peut être une solution intéressante.

 

Qu'appelle-t-on effluent ?

FaLang translation system by Faboba

dlk_homeadress

DLK Technologies SA
Chemin des Aulnes 1
CH-2400 Le Locle

Tél : ++41 (0)32 930 50 50
Fax : ++41 (0)32 930 50 55

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

dlk_usine

++41 (0)31 961 22 44

horaires d'ouverture:
lundi-vendredi
8.00 - 17.30 heures